jeudi 31 décembre 2009

Quelques jours a Chiang Mai

Chiang Mai est une grande ville dans le nord de la Thailande, dans les montagnes. Dans les allentours, il y a le Doi Inthanon, le sommet le plus haut de la Thailande (2550m quand meme). Ville sympa, grimpe, yoga, bonne bouffe, y'a tout ce qui faut pour oublier le temps qui passe.

Mardi 22/12
J'arrive en bus a Chiang Mai en debut d'aprem. Apres avoir trouve une chambre, je fais un petit tour dans la vieille ville. Le soir, je me rends a une seance de meditation gratuite faite par un occidental installe depuis 11 ans en Thailande. Il nous file ensuite des tuyaux sur ce qu'il y a a voir dans les environs. Tres sympa meme si sa technique de meditation est assez douteuse. Elle consiste a visualiser son ame et observer les changements de couleurs, bref je vous epargne les details mais c'etait quand meme interessant.



Wat Phan Tao

Mercredi 23/12
Le matin, je visite des temples dans la vieille ville, il y en a un paquet et je n'en fais que quelques uns.
A Wat Phra Sing, il y a une ceremonie et des moines recitent des prieres. L'apres-midi, je me rends a une salle d'escalade; Il y a une falaise pour aller grimper pas loins, je trouve une partenaire pour y aller le lendemain. Matthia est aussi arrivee sur Chiang Mai la veille et a laisse ses coordonnees sur le panneau d'affichage de la salle. La salle a un mur ou on peut faire du bloc (escalade de faible hauteur), je me fais une petite seance pour constater a quel point j'ai perdu :)


Wat Chedi Luang

Jeudi 24/12
On loue donc la corde et le materiel a la salle puis on prend la camionette de la salle qui est le moyen le plus pratique de se rendre sur le site et en plus le dejeuner est inclu et apporte sur place!
Tres bonne journee, ca manquait la grimpe!
Le soir, on va se faire un petit diner de Noel avec Matthia.
Matthia est suisse et habite Geneve depuis plusieurs annees, elle est aussi en voyage pour plusieurs mois en Asie et elle etait aussi au Nepal et en Inde avant la Thailande.


Escalade au Crazy Horse Buttress
(Rapport a ce qui ressemble a une tete de cheval)

Vendredi 25/12
Aujourd'hui, Matthia a trouve d'autres partenaires pour aller grimper, pour ma part, je prefere changer d'activite.
Le matin, je loue une moto puis vais me faire une seance de yoga dans un studio tres agreable. La seance est agreable et on fait du laughing yoga :) Allonges par terre, tout le monde se met a rire en "faisant la byciclette" avec les jambes (oui ca a l'air completement debile comme ca mais je vous assure c'est tres benefique!). L'apres-midi, je vais un peu me frotter aux routes de montagne en moto. Je vais au parc nationnalde Doi Suthep Pai qui est juste apres la sortie de la ville a l'ouest. Je fais un arret pour aller voir une belle chutte d'eau puis continue plus loins jusqu'au temple de Wat Phra That Doi Suthep. On a une belle vue sur la ville de la.



Samedi 26/12
Aujourd'hui on retourne grimper avec Matthia et Clement, un francais qui est sur Chiang Mai pour plusieurs mois et qui est a fond dans l'escalade.
Cette fois on s'y rend en moto et Clemant ayant le mateirel, j'ai juste a loue un baudrier et des chaussons. On se fait une bonne seance dans un autre secteur du site autour d'une grotte impressionnante. On rentre sur CM vers 18h, on a un pneu a plat mais heureusement o est deja en ville et y'a un mecanicien pas loins qui me change la chambre d'air pour 150 B. Le soir, je vais voir un spectacle sur les conseils de la prof de yoga. Il s'agit d'un groupe de 4 japonais, 2 hommes, 2 femmes, qui jouent des instruments indiens et font de la danse soufi (le soufisme est un courrant musulman). Les deux types jouent le sitar (sorte de guitare longue) et le Tambla (percussion) et une des femmes joue de l'harmonium (sorte d'accordeon), l'autre fille est l'impressionante danseuse. Le tout est tres beau.



Chutte d'eau au prac de Doi Suthep Pai


Vue sur Chiang Mai depuis le Wat Phra That Doi Suthep

Dimanche 27/12
Je retourne au Yoga Studio ou c'est un autre professeur qui nous donne le cours. Kailash est originaire de Singapoure. Sa seance est tres tonique et revigorante.
Tous les dimanche a Chiang Mai, l'une des rues principales qui traverse une bonne partie de la vieille ville est fermee a la circulation et la s'installe le Sunday Market, un gigantesque marche ou on vend pleins d'habits et d'objets en tout genre. Dans les cours des temples de la rue, des echoppes s'installent ou on peut manger local pour vraiment pas cher.
Le soir je rejoins Clement a la salle ou on se fait un petite seance de bloc. On va ensuite manger un bout dans une echoppe puis je reviens voir un film qu'ils projettent dans la salle d'escalade (The Cave).

Je decide ensuite de me faire une vire a moto dans les environs pour quelques jours.
Je suis arrive hier a Mae Hong Son, capitale de la province du meme nom au nord ouest de la Thailande tout proche de la frontiere birmane.
La route superbe zigzagant au mileux des montagnes, avec chuttes d'eau, sources d'eau chaude et grottes impressionantes le long!
En attendant le recit dans le blog, je vous invite a aller voir les photos toutes fraiches ici.

Je vous souhaite un bon reveillon et une bonne annee 2010, meme si ici on va passer en 2553!

vendredi 25 décembre 2009

Ayutthaya & Sukhothai, deux anciennes capitales du royaume

Donc apres Bangkok, je me dirige vers le nord, d'abord a Ayutthaya, a 80 km de Bangkok seulement puis a Sukhothai, 300 km plus haut.

Je prends d'abord le train de Bangkok qui est pas tres rapide mais qui est vraiment pas cher (15B).
Ayutthaya est donc une petite ville tranquille, c'est une ile confluant de 3 rivieres. Ce fut une capitale du royaume de Siam (ancien nom de la Thailande) et un grand port pour le transport de marchandises. Un paquet de superbes temples et palais y fut construit, malheureusement, lors d'une invasion birmane, l'armee saccagea la ville. Il reste cependant de belles ruines eparpillee sur toute l'ile et un gros travaille de renovation a ete effectue.
Les ruines etant assez espace, c'est plus pratique de louer un velo. Sur le site du premier temple que je visite (Wat Mahathat), il y a une tete de bouddha prise dans les racines d'un arbre. Le principal temple sur le cite de l'ancien grand palais possede 3 grandes chedis (les stupas thai) allignees bien conservees. Un groupe de thailandaises etudiant le francais sont toutes contentes de me poser quelques questions en francais :)


Tete de Bouddha dans les racines - Wat Mahathat - Ayutthaya



3 Chedis - Wat Phra Si Sanphet - Ayutthaya


Sukhothai
Pour me rendre a Sukhothai, je prends un bus. Le trajet dure dans les 6 heures. J'arrive dans la nouvelle ville. L'ancienne ville avec le parc historique et ses ruines est a 12km de la mais c'est plus pratique de loger ici.
Le lendemain, je prends une des nombreuses navettes qui relient le site. La bas, je loue un velo pour parcourir le site qui est aussi tres vaste.
Le site est superbe, tres calme. Il y a de tres belles statues tres bien conservees et renovees. Le site est divise en 5 zones (centre, nord,sud est,ouest). Je parcours d'abord la partie centrale (la principale) puis la partie nord, encore plus calme. La beaute du site meriterait de s'y attarder encore une journee ou deux mais je decide de partir le lendemain.



Sukhothai



Sukhothai

Le mardi 22/12 au matin, je prends le bus pour Chiang Mai, plus au nord dans les montagnes, d'ou je vous ecris aujourd'hui!

Encore joyeux Noel!

Arrive en Thailande, Bangkok!

Lundi 14/12
Apres environ 3 heures de vol, me voila en Thaïlande!
Il y fait une chaleur etouffante. Contrairement a l'arrivée en Inde, tout ici est bien indique pour les touristes et je trouve sans mal les bus qui vont vers la ville pour 150 bahts. La monnaie thailandaise est le Baht et le cours est q peu pres de 50 Bahts pour 1euro.
Je me rends a Banglamphu, quartier ou se trouve Khao San road, la rue hyper touristique. Tout y est fait pour mettre le touriste a l'aise et pour qu'il depense ses bahts: hotels, bars, restos, boutiques, stands de bouffe et un Burker King ouverts 24h/24 ;) On peut meme y faire faire des cartes en tout genre (etudiant, presse, ...) ainsi que des diplomes comme ceux d'Harvard pour quelques bahts. Une floppee de touristes y parade en marcel, short et tong.

Je trouver une chambre (ou plutot une cellule) pour 120 bahts dans une petite rue en retrait de l'agitation.
Je m'empresse d'aller dans un resto pour deguster la delicieuse nourriture thai. La plupart des restos presentent une carte avec des photos en plus de la description. Le choix est difficile, tout a l'air delicieux. Je me laisse ensuite tente par de la mangue avec du riz gluant et une sauce au lait de coco (miam!) dans un stand de rue.

Mardi 15/12
En marchant dans le quartier, je tombe assez vite sur un temple, ce qui n'est pas difficile vu leur nombre dans Bangkok; les thailandais sont a 95% bouddhistes. Je me rends ensuite dans un autre temple ou se trouve une grande statue de bouddha debout. Je deguste un succulent pad thai au poulet puis me dirige vers le grand palais, la splendeur de Bangkok.
C'est un ensemble impressionnant de palais, de temples. Dans un temple se trouve une statue de Bouddha toute en emeraude, qui a voyage dans le nord de la Thailande et au Laos, avant de se retrouver ici.
Pas loins de la se trouve Wat Pho, un jolie ensemble de temple dont un qui abrite un enorme statue du Bouddha allonge. Pour rentrer, je prends un bateau qui remonte pas loins de Th Khao San. C'est un moyen de transport tres pratique, pas cher et beaucoup utilise par les thailandais.

Mercredi 16/12
Je me rends au Golden Mount, une colline au sommet de laquelle se trouve un petit temple mais qui vaut surtout le detour pour la vue sur la ville.
Je marche vers Chinatown, c'est la folie. Ca bouge de partout surtout vers les marches qui sont un peu partout. Je mange une soupe de nouille dans une petite echoppe de rue avant de prendre un bateau pour le centre moderne de Bangkok. Je prends le skytrain pour me rendre a Siam qui est ce qu'il y de plus central a Bamgkok. Le skytrain est une sorte de metro aerien. Pour les amateurs de shopping, c'est le paradis : Il y a au moins 5 enormes centres commerciaux qui sont la cote a cote.

Jeudi 17/12
Journee tranquille et pratique avant le depart de Bangkok , puis je me rends dans un autre quartier du centre.

Vendredi 18/12
Aujourd'hui, je quitte Bangkok pour Ayutthaya, une petite ville a une centaine de km au nord de Bangkok.

Voila, j'essaye de rattraper mon retard sur le blog mais je suppose que peu de gens suivent en ces temps de fetes.

Joyeux Noel! Et passez de bonnes fetes!

jeudi 17 décembre 2009

Kolkata, derniere etape en Inde

Bon ca fait un petit bout de temps que j'ai pas blogge, on va essaye de se motiver un peu.

Je suis arrive a Bangkok il y a quelques jours, un grand changement par rapport a l'Inde!
Mais on s'etait laisse a Darjeeling alors que je m'appretais a partir pour Kolkata.

Jeudi 10/12
Apres avoir deguste ma derniere tasse de the a Darjeeling, je prends une jeep qui est supposee nous amene directement a la gare. Dans la jeep, je rencontre Andrew, un jeune americain de 18 ans, qui a passe quelques jours a Darjeeling et autour, avant ca il est reste 3 mois a Kolkata. Il avait l'intention de voyager en Inde mais a commence a faire du volontariat a Kolkata pour les Missionaires de la Charite, le fameux ordre fonde par Mere Teresa et a decide de continuer.
En arrivant a Siliguri (ville proche de la gare), un pneu eclate et le chauffeur nous refourgue a un rickshaw collectif ou on est bien compresse. On retrouve l'agitation, la circulation infernale et chaotique, la polution qui nous ramene dans la vraie Inde, bien differente de celle de Darjeeling et du Sikkim!
On arrive a la gare, mange un bout puis je monte dans le train, laissant Andrew qui a le sien 1h plus tard.
Dans le train, je me retrouve avec Bernard, un institeur francais qui est a la retraite et qui en profite pour voyager. La banquette est comfortable et on a meme oreiller, draps, couverture et serviette.

Vendredi 11/12



On arrive vers 8h. Apres avoir evite les conducteurs de rickshaw et de taxi, je me dirige a pied vers une station de metro la plus proche. Le ticket me coute 4Rp! Le metro est tres propre et agreable. Je decide de dormir vers Sudder Street, le quartier des routards et des hotels petit budget. Sur les conseils d'Andrew, je trouve une chambre a 200Rp dans un hotel d'une petite rue calme.
La ville me fait une bonne impression, bien plus agreable que les autres grandes villes indiennes. C'est plutot propre, il y a des trottoirs, des arbres, un grand parc,...
L'apres-midi, je vais voir le Victoria Memorial Hall, un grand batiment blanc construit en memoire de la reine d'Angleterre et 1ere imperatrice des Indes.


Victoria Memorial Hall - Kolkata

Samedi 12/12
Je visite aujourd'hui le Indian Museum, le plus vaste musee d'Inde. On y parle de TOUT : populations d'Inde, animaux du monde, des peintures, des scultures, arts decoratifs, plantes, roches, tout est melange. C'est interessant mais un peu trop general.


Les fameux taxis jaunes Ambassador derriere un cablage electrique chaotique

Dimanche 13/12
Journee pas tres active! Je me rends dans un quartier au sud de Kolkata ou se trouve un temple de Kali. Le temple est tres frequente et l'agitation du quartier vaut le deplacement.

Lundi 14/12
Voila aujourd'hui, c'est mon dernier jour en Inde et en Asie du Sud. Mais disons plutot dernier jour avant le prochain.
Car l'Inde est tellement vaste et riche qu'un voyage ne suffit pas. Je pense qu'il faut se donner le temps de mieux comprendre cette culture riche et dont on a tant a apprendre. Si on se borne a la visite de lieux touristiques, on passe non seulement a cote de belles experiences mais on repart avec une idee faussee sur la population, qui ne se limite heureusement pas aux chauffeurs de tuk tuk, aux agences de voyages et aux guides malhonnetes. Le Ladhak, les tibetains de Dharamsala ou la little Lhassa, les sikhs du Punjab, les ashrams de Rishikesh, le nord du Sikkim... et je ne parle meme pas du sud qui a enchante beaucoup de voyageurs que j'ai rencontre. Tout un monde a decouvrir encore donc...
('Even after visiting India almost 75 times, I still have only scratch the surface' Steve McCurry)

jeudi 10 décembre 2009

Petit tour au Sikkim

Apres avoir passe quelques jours dans les magnifiques contrees du Sikkim, me voila de retour a Darjeeling pour une journee avant de prendre un train pour Kolkatta.
Le Sikkim est un etat impressionnant, ou on trouve aussi bien des coins sauvages que des villes modernes, comme on ne s'attend pas a en trouver en Inde. Les deplacements sont assez compliques et se font exclusivemnent par Jeeps, collectives ou privees.

Jeudi 3/12 - Gangtok
On avait donc pris une Jeep collective avec Paul (l'anglais rencontre dans le bus depuis Kathmandou) pour Gangtok, la capitale du Sikkim. La ville se situe dans le Sikkim de l'est, l'etat etant divise en 4 regions (Nord, sud, est, ouest). On arrive apres environ 4 heures de route et apres avoir passe la frontiere ou on controle notre permis.
L'arrivee dans la ville est impressionante, des immeubles et des boutiques modernes, des rues super clean et des poubelles (si rares en Inde). Il y a des interdictions de fumer et de cracher (!) dans certaines rues et meme certains endroits ou ils font le trie des dechets. Au centre de la ville se trouve un grade rue pietonne, Mahatma Gandhi Marg, riche en couleurs et en boutiques en tout genre.
On s'installe dans une petit hotel sympathique, ou je partagerai une chambre avec Paul.




Vendredi 4/12 - Gangtok, Rumtek
Apres avoir desesperement checher un endroit ou prendre un petit dej, on se rend a la station des jeeps. On prend une jeep collective pour nous emmener a Rumtek, a 22 km de la. La se trouve un superbe monastere, le plus grand du Sikkim, ou beaucoup de jeunes moines etudient. C'est le siege du Kagyupa, une des 4 ecoles principales du bouddhisme tibetain. L'endroit est tres paisible et il fait bon y flaner.


Monastere de Rumtek

Apres un petit repas a base de momos, on cherche une jeep pour rentrer a Gangtok mais aucune y va directement. On reussit a trouver un taxi qui nous depose sur la route principale et de la on trouve un autre taxi qui nous emmene.
On s'arrete a l'institut de tibetologie, il y a un musee sur le bouddhisme tibetain et une bibliotheque regroupant des textes tibetains.

Samedi 5/12 - Pelling
Paul repart sur Silliguri pour se diriger vers le sud de l'Inde. Je pars de bonne heure pour Pelling, ville qui se situe dans le Sikkim de l'ouest. Les paysages sont superbes au milieu des collines, fleuves et chuttes d'eau. La route est pleines de bosses et il y a beaucoup d'affaissements, qui n'inspirent pas bien confiance.
J'arrive pour le dejeuner, que je prends avec un couple de francais, deja croise a Rumtek. L'apres midi, je me rends dans un monastere, perche sur une petite colline aux allentours. La ville se compose surtout d'un nombre impressionant d'hotels qui pourrissent un peu le paysage. De retour a l'hotel, je reconnais une voix familiere, il s'agit de Gordon, l'americain rencontre au parc de Chitwan au Nepal!


Un petit bout de montagne

Dimanche 6/12 - Pelling -> Khechuperi
Le matin, on reussit a voir kk sommets parmis les nuages. Les francais partent pour Tashiding. Je souhaite prendre une jeep collective pour Khachuperi, ou il y a un lac sacre, mais la seule jeep qui y va est deja remplie. Gordon, son amie et 2 autres personnes souhaitent aussi s'y rendre. On arrive donc a trouver une jeep privee qu'on partage tout les 5 et qui nous revient pas trop cher.
Arrive la bas, on se rend dans une guest house conseillee par l'hotel a Pelling, Pala's Guest House. La Guest House se situe sur une colline qui domine le lac, a 20 minutes de marche. On s'y rend avec le lituanien et la neo zelandaise qui etaient dans la jeep.
C'est une petite maison familiale, situee au mileu d'un petit village splendide. On y trouve Tobi, un australien, et Flo, un allemand, qui voyagent depuis kk mois en Inde et au Nepal. Pala, le patron de la guest house, est un moine bouddhiste, assez age qui a l'air d'avoir eu une vie assez pleine. Il nous raconte qu'il etait au Tibet pendant plusieurs annees et qu'il a mem ete cuisinier au Potala, le grand palais de Lhassa (capitale du Tibet), ou residait le Dalai Lama, avant son exil. Il a aussi vecu en Europe et au Japon.


Le lac de Chompo - Khechuperi

Lundi 7/12 - Khechuperi
Le coin est tellement agreable et paisible que je me decide a y passer une nuit de plus. Je pars faire un tour vers le lac et dans les environs. Le lac est completement entoure de drapeaux de prieres, il est appele le lac des souhaits.
L'apres midi, je vais faire une petite balade dans la foret.




Mardi 8/12 - Khechuperi - Yuksam
Avec la neo-zelandaise, on se decide a marcher vers Yuksam. La marche va nous prendre 4 heures. Meme si les gros sacs et la pente ardue rendent la merche difficile, on traverse de belles forets et des petits villages sympathiques. On arrive vers 12h30, se prend un bon dejeuner (mmmh des momos!) et une bonne douche bien meritee.
Apres une rapide balade dans le petit village, ou je croise le couple de francais, je me rend au site ou se trouve le trone du premier roi du Sikkim datant de 1643. Le Sikkim etait un royaume inndependant avant d'appartenir a l'Inde. Le site est jolie et paisible.


Le trone de Yuksom

Mercredi 9/12 - Yuksam - Darjeeling
On prend une jeep, qui part de tres bonne heure pour Jorethang dans le sud du Sikkim. De la, on prend une jeep pour Darjeeling, ou on arrive vers 12h. Je reserve mon billet de train pour Kolkatta, le lendemain puis vais faire un petit tour dans le grand marche, ou je prnd un bon dejeuner pour vraiment pas cher.

vendredi 4 décembre 2009

De retour en Inde, Darjeeling

Me revoila donc en Inde!

Lundi 30/11
Apres avoir engloutti un dernier dal bhat, un taxi m'emmene a la gare de bus qui est assez eloignee du centre. La, je m'attendais a trouver un bon bus confortable avec couchettes. Mais, c'est un bus tout pourri avec que des sieges dans lequel je passerai les 15 prochaines heures. J'y rencontre Paul, un anglais en voyage pour quelques mois en Asie du Sud, le seul autre occidental du bus!
On se dirige a l'extreme est du Nepal.

Mardi 1/12
On arrive vers 8h a Karkarbhita, la ville frontaliere cote Nepal. Apres les formalites, d'abord cote nepalais puis indien, on prend un autre bus qui nous amene en un peu plus d'une heure a Siliguri. De la, on prend une Jeep collective pour Darjeeling, qu'on partage avec plusieurs indiens. On arrive assez vite dans la montagne et ca grimpe severe. La route est en tres mauvais etat, il faut bien une Jeep pour venir par ici. On arrive 3 h plus tard. Arrive a Darjeeling, on se trouve un petit hotel pas cher (200Rp). Apres un petit tour en ville, on ne resiste pas a la tentation de se faire une tasse de the.
Puis un peu plus tard, on remet ca.
Il y a environ 80 plantations de the dans la region qui recouvrent 17,500 hectares!
On y fait surtout du the noir, mais aussi du the vert et blanc. Il y a 3 recoltes, la premiere (First Flush) se fait au printemps, la deuxieme en ete pendant la mousson et une troisieme a l'automne.
la troisieme est de moins bonne qualite. En fonction du the, c'est la 1ere ou la 2eme qui est la meilleure.
Apres ca, je me fais un tres bon thali a 120Rp puis au lit, bien fatigue du trajet!

Mercedi 2/12
Depuis qu'on est dans les montagnes, le temps est couvert mais ce matin, pendant pas tres longtemps, on peut apercevoir au loins quelques sommets enneiges. Parmis eux, se trouve le Khangchendzonga (8585m), le 3eme plus haut sommet au monde qui se situe plus au Nord dans le petit etat du Sikkim sur la frontiere indo-nepalaise.
Apres un petit dej (avec du the bien sur), je fais un tour tout en haut de la ville (car la ville est toute en pente). Pres de la place principale, se trouve un petit ensemble de temples au sommet d'une petite colline.
Cette endroit est aussi bien frequente par les hindouistes que les bouddhistes. Le site est recouvert de drapeaux de prieres qui lui donnent une ambiance speciale. Il y a quleques singes, dont 1 qui essaye de piquer le dejeuner d'un moine. De retour a la place principale, je goute un autre the.





J'ai l'intention de me rendre pour quelques jours au Sikkim, ce petit etat tout au Nord, coince entre le Nepal, le Tibet et le Bhoutan. Pour aller la bas, il faut une autorisation speciale. Je vais donc faire les quelques formalites. A quelques km de la ville, se trouve un camps de refugies tibetains, je m'y rends a pied. Je traverse en route, une plantation de the. Le camps en lui meme, n'a pas grand chose d'exceptionnel. Pour rentrer, je prends une des nombreuses Jeep collectives qui sillonent la region, transportant aussi bien les locaux que les quelques touristes.


Plantations de the

De retour a Darjeeling, je me rends au monastere de Bhutia Busty, en contrebas de la ville. C'est ici que se trouve l'original du Livre des Morts (Bardo Thodol), un des textes sacres bouddhique. Je retourne a l'hotel, non sans m'arreter boire un bon the. J'y retrouve Paul et on va se boire un the (oui encore :) ) puis manger.


Monastere de Bhutia Busty

Jeudi 3/12
Le matin, on va a la gare, ou on voit le fameux Toy Train avec sa locomotive a vapeur. On va a Ghum, une petite ville a une dizaine de km de Darjeeling, on y visite un monastere, puis on esperait faire le retour en train mais on nous dit qu'il n'y en a qu'un par jour et qu'il ne passe que cette apres-midi. Tant pis, on rentre donc en Jeep. Apres avoir fait les sacs, on prend une Jeep pour Gangtok, la capitale du Sikkim, a une centaine de km au Nord-Est de Darjeeling.


Locomotive a vapeur

A bientot!